Vampire, picture from http://tenebres.chez.tiscali.fr/

Nombre de paragraphes : 350


Dans cette aventure, Joe Dever poursuit son récit, sa trame scénaristique et envoie son héros aux trousses de Vonotar le traître, en grande partie responsable de la tragédie survenue au tout début de la série. Un souci majeur : il est allé se réfugier dans un pays septentrional couvert par les glaces, au climat extrêmement rigoureux et aux multiples dangers. Les seuls êtres humains habitant ce pays sont des barbares qui ne supportent pas la moindre intrusion dans leur domaine. La mission est donc une mission "commando" en milieu hostile. L'ambiance est excellente. On sent quasiment le froid. Les rares êtres vivants qu'on croise sont des ennemis ou des prédateurs adaptés aux conditions climatiques, autant dire que rien ne sera facile pour Loup Solitaire. Il va sans dire qu'un délai maximum pour attraper le traître vient pimenter une situation déjà compliquée...

L'auteur développe une façon de structurer ses aventures qui deviendra une marque de fabrique pour bon nombre de ses livres. Il donne en effet dès le début le choix entre deux itinéraires : l'un réputé direct mais difficile, l'autre plus long mais moins difficile. Cette formule est intéressante au sens où elle immerge immédiatement le lecteur dans le récit et dans l'action, sa décision modelant dès le départ la tournure de l'aventure.

Au sujet des règles, Joe Dever continue d'innover : les discipline Kaï figurent toujours parmi les options du lecteur dans certaines circonstances, mais, à partir de ce livre, elles influent également sur un grand nombre de jets de dés, ce qui permet au joueur ayant choisi judicieusement ces disciplines d'augmenter la probabilité de voir la balance pencher en sa faveur. Cette initiative est très heureuse car l'aventure est parsemée de jets de dés pouvant s'avérer très pénalisants voire mortels.

Ce volume tranche avec son prédecesseur sur deux points importants : peu de rencontres, peu de dialogues et des PNJ peu présents et peu bavards. En revanche, un choix d'itinéraires et d'actions plus varié. Ceci étant, tous les parcours ne sont pas équivalents, certaines décisions peuvent même mener le héros à l'échec, aspect beaucoup moins présent dans les deux tomes précédents. Sur le plan des combats, idem : ici, la confrontation est souvent dangereuse, y compris pour les porteurs du Glaive de Sommer. Il est d'ailleurs à noter que cette arme permet de se sortir de quelques situations qui, sans elle, se révélent fatales. Quelques objets parsemés dans cette aventure permettent également au héros de se tirer à son avantage d'un certain nombre de confrontations.

Dans ce livre, l'équilibre est bon, pour les novices comme pour les expérimentés. Le challenge est bien dosé : ni trop facile pour ceux qui en sont à leur troisième aventure, ni trop difficile pour ceux qui s'attaquent à leur premier tome.

Pour conclure, une aventure avec une ambiance très particulière, très bien rendue, offrant une grande variété de parcours mais plus difficile que les deux précédentes. Le scénario est basique mais solide, les combats sont bien amenés, les règles du jeu bien utilisées. Encore un très bon cru !


Errata (impression du 4 avril 1985)
64 : remplacer "235" par "321".
194 : ajouter "Si vous maîtrisez la Discipline Kaï du Sixième Sens,  rendez-vous au 127".
303 : ajouter "Si vous maîtrisez la Discipline Kaï du Sixième Sens,  rendez-vous au 127".


Revenir à la page précédente.