Vampire, picture from http://tenebres.chez.tiscali.fr/

Nombre de paragraphes : 400


Première participation à la série pour Andrew Chapman. Il s'agit de la deuxième incursion de la série dans l'univers de la science-fiction. L'auteur met en place un système de règles intéressant, notamment la notion de combinaison protectrice et la variété des armes proposées, un système que je trouve ensuite plutôt bien exploité, par rapport à son prédécesseur, La Galaxie Tragique. La mission est simple : infiltrer un vaisseau spatial géant pour mettre la main sur Cyrus, le savant aux plans diaboliques.

Il y a pas mal d'objets intéressants à trouver dans ce livre, mais l'exploration est autant gratifiante que mortelle, et c'est un aspect que je trouve assez frustrant. Concernant l'ambiance, j'ai trouvé que le Vandervecken sonnait un peu creux, peuplé uniquement de robots épars et de quelques sentinelles. Il y a quelques situations très étranges, notamment un passage assez curieux à la surface d'une mini-planète aménagée dans le vaisseau. Globalement, je dirais que c'est un livre un peu à part, dont l'ambiance peut dérouter plus d'un lecteur. Quelques énigmes jalonnent ce livre, compensant le nombre de morts subites qu'on ne voit vraiment pas arriver.

Enfin, précisons que, une fois de plus, les personnages peu habiles sont désavantagés. En clair, en dessous de 9, un aventurier aura les plus grandes difficultés à survivre à l'aventure : les attaques des robots et des ennemis adverses sont souvent très puissantes et peuvent faire descendre très vite le niveau d'Endurance.

Pour résumer, je dirais qu'il s'agit d'un livre à part, avec une ambiance très particulière, qui risque de déplaire à pas mal de lecteurs. A part ça, les itinéraires et les actions sont assez variés pour intéresser un lecteur qui apprécie ce genre d'ambiance feutrée. A noter quelques difficultés du côté des morts subites et des combats.


Revenir à la page précédente.