Vampire, picture from http://tenebres.chez.tiscali.fr/

Nombre de paragraphes : 400


Steve Jackson revient aux affaires avec ce titre. Comme d'habitude avec cet auteur, il innove. Cette fois, il place l'aventure au vingtième siècle, dans un décor lugubre et s'essaie à un genre différent : l'horreur ! Place donc aux spectres, fantômes, zombies et toute la clique. Le contexte est simple et efficace : perdu au milieu de nulle part pendant un orage, vous vous réfugiez dans une baraque toute proche. Mauvais choix ! Car si pénétrer dans le manoir n'est pas trop difficile, en ressortir vivant est une autre paire de manches.

De plus, pour corser l'aventure, Steve Jackson introduit une caractéristique supplémentaire, la peur, dont le total vaut 0 au début et augmentera à chaque fois que vous tomberez sur un phénomène effrayant. Le hic, bien sûr, c'est que si vous dépassez votre total mximum, compris entre 7 et 12, vous mourrez de peur... L'exploration du manoir en est rendue d'autant plus délicate, car les occasions de se faire de grosses frayeurs ne manquent pas dans cet bâtisse. Ne nous voilons pas la face : cette aventure est bien plus difficile que les précédentes. Si vous disposez d'une certaine liberté de mouvement et d'actions, les nombreuses fausses pistes vous enverront ad patres dans les circonstances effroyables les plus diverses. L'ambiance est remarquablement bien rendue, et il est clair que notre survie ne tient qu'à un fil. On se prend d'ailleurs à se demander si les habitants du manoir sont plus sadiques que l'auteur du livre... L'exploration est rendue malaisée par le problème de la peur et par les multiples pièges mortels qui garnissent les pièces de la maison. Quelques objets vous seront cependant fort utiles, et sachez également qu'il vous faudra faire fonctionner un minimum vos méninges et lire attentivement les paragraphes afin d'y dénicher les indices permettant de sortir de cet enfer.

Une petite remarque au passage : si Jackson se montre en général clément avec les personnages faibles, notez quand même qu'un score minimal en habileté, en chance ou en peur ne vous laissera que peu de chances de succès, voire aucune.

Un livre original, prenant, mais à réserver aux lecteurs ayant le temps et la patience de se lancer dans un challenge relevé.


Revenir à la page précédente.